photo de face

RADIOLA TYPE SRS4
ANNEE : 1927


Tubes : R36 R36 R36 R50

R36 = type "radio micro"

R50 = type "micro ampli"

Présentation : coeur coeur

Réception : coeur

Dimensions : L 42cm H 29cm P 24cm

Poids : 10 Kg

Description de l'appareil.

Ce poste possède 4 lampes, dont une amplificatrice HF, une détectrice et deux amplificatrices BF. Il est intéressant de
noter que la lampe HF et la détectrice se situent à chaque extrémité du poste au niveau de leur bloc de bobinages respectifs.
Elles encadrent ainsi les deux lampes BF. Ce choix a sûrement été réalisé pour éviter les accrochages. L'ordre est donc, de
gauche à droite, le tube HF V1, le tube final BF V2, le tube BF V3 et le tube de détection V4.

En façade, nous avons trois boutons qui correspondent aux trois condensateurs variables de l'accord d'antenne, de la
sensibilité et de la syntonisation.

Les gammes dites GO et OC sont sélectionnées à l'aide d'un interrupteur à deux positions.

On affine ce choix à l'aide d'un premier commutateur à six positions et d'un deuxième commutateur à trois positions pour
les trois bandes de 175 à 450 mètres, 450 à 1200 mètres, 1200 à 3000 mètres. Le dernier bouton de réglage de la façade est
le rhéostat de chauffage des filaments et la prise jack délivre le signal BF.

Six prises se trouvent au dos du poste. On y connectait l'antenne, la terre, les piles de 4volts et de 80 volts ainsi qu'une
de polarisation. Cette dernière pouvait se trouver à l'intérieur du poste grâce à un connecteur spécial.

Pour la remise en route d'un tel poste, on vérifiera que la résistance de détection de V1 ne soit pas coupée, que le
condensateur de 0,10 millièmes ne présente pas de fuite électrique et que sa capacité soit bonne. On inspectera également
les transformateurs BF( pas de coupure au niveau des enroulements ).

Un point important : le circuit de masse. La façade du poste est reliée à la borne masse du châssis. Tout cet ensemble,
maintenu par des vis et des écrous, devra être décapé, car avec les années, la rouille s'installe partout et provoque des
résistances non négligeables entre les éléments.

Bien sûr les lampes devront être bonnes. Si l'on effectue un essai avec une alimentation "maison", la polarisation ne devra
pas être trop poussée au risque de bloquer totalement l'appareil.

J'ai réussi à redonner vie à ce poste en utilisant des répliques de tubes A409. Je ne possédais malheureusement pas les
tubes d'origine.

Le schéma a été réalisé d'après le câblage. La reconstitution des blocs et des bobines s'avéra très fastidieuse à mettre au
propre sur papier.

C'est suite à un mail de Bernard possédant le même poste que j'ai décidé d'ouvrir et de dépanner le mien. Nous avons fait les
schémas chacun de notre côté et nous les avons comparés. Le risque d'erreur était ainsi très réduit. Je tiens à le remercier
pour sa description très détaillée du support interne de la pile de polarisation

Schéma.

Schéma du support de pile.

Support pile Photo n°1. Photo n°2.

Commutateur à 3 positions.

Commutateur à 6 positions.

Intérieur du poste Photo n°1. Photo n°2.

Dessous du châssis.